Category Archives: Photos

Spectacle de fin d’année 2016

Un moment merveilleux d’émotion et d’admiration autour de Jean de La Fontaine. Trois mois de travail pour monter cette pièce originale, cocktail de textes et de chants célébrant l’inégalable fabuliste. Et le public était au rendez-vous : près de 120 spectateurs.

Merci aux enfants, qui ont rivalisé de générosité, de patience et de labeur : le public a apprécié leur bel ouvrage et l’ouverture de leurs cœurs heureux de partager ces beautés.

Merci aux solistes, Jeanne, Soline, Déotille, Diégo, qui ont charmé les spectateurs par la pureté et la sûreté de leur interprétation.

Merci au concours irremplaçable d’Odette Roman qui a cru aux capacités des enfants en leur proposant un répertoire exigeant et magnifique : ils ont su ensemble relever un superbe défi.

Merci à Virginie Robert pour son aide professionnelle, infiniment précieuse dans la mise en scène, pour son jeu d’actrice (she was the marvelous missis Tea !), pour son dynamisme, sa relation toujours encourageante auprès des acteurs durant les répétitions.

Merci à Marie-Clothilde et Marie-Françoise Villon qui ont contribué de façon déterminante à l’apprentissage des textes et des chants.

Merci à Hélène Brodin pour les décors réalisés avec les élèves de tous les âges.

Merci au service culturel de la ville de Pennautier, dont tous les membres, Monsieur Henric en tête, se sont montrés si bienveillants et coopératifs.

Enfin merci à tous, co-auteurs plus ou moins visibles de ce succès : grâce à vous, les enfants qui nous sont confiés ont grandi en se nourrissant du beau et du bien ;  ils ont su toucher le public comme l’attestent les nombreux témoignages reçus des personnes présentes dans ce beau théâtre de Pennautier.

Cliquez ici pour voir la vidéo du spectacle (Merci à M. Jean-Christophe Turpault)

Voir loin, voir mieux...
Missis Tea : Master crow sat on a tree...

Sortie à la miellerie des Clauses

En cette belle journée du 16 juin 2016, les élèves du primaire et de maternelle sont partis à la découverte du monde extraordinaire des abeilles !

P1270311
A l’arrivée nous plongeons en plein cœur d’une ruche (attention surpopulation de 50 000 habitants en moyenne !) avec vue en direct et vue par caméra, l’apicultrice commentant la vie très organisée des abeilles !

Ensuite nous faisons un tour au lieu de l’extraction du miel, de la cire, de la gelée royale et du pollen.

Puis le moment tant attendu, une table ronde nous attend, garnie d’une quinzaine de variétés de miels à déguster, accompagnés de pains d’épices ! Un vrai régal !

Pique nique dans la garrigue :

 Excursion dans les Corbières :

Ah les fleurs ! Beauté de la création :

Il n’y a pas que les abeilles qui butinent :

L’ombre se fait rare !

La Providence in London – 3rd and last day

L’avion décollait à 14 h 10 de Stansted Airport. Le temps de s’y rendre, ajouté à celui des contrôles, plus poussés qu’à Carcassonne, ne nous a permis que de visiter la Cathédrale de Londres, chef d’oeuvre baroque dont s’enorgueillissent les Londoniens. La nef, le tombeau de Wellington, le chœur et ses mosaïques, la galerie des murmures et la galerie extérieure : les enfants ont pu tout apprécier avant de sauter dans le bus qui nous conduisait sur le chemin du retour.

Futurs élèves de 6ème, venez nombreux l’année prochaine pour grandir dans la joie,  l’ouverture, l’émerveillement, la culture et la langue anglaises.

La Providence in London – 2nd day

Le deuxième jour a débuté par une surprise de Mme Doutrebente : un succulent british breakfast qui a fait l’unanimité. Jugez plutôt.

Ainsi ragaillardie, la troupe a sanctifié le Jour du Seigneur puis s’est dirigée vers Tower Bridge, en profitant d’une agréable promenade le long de la Tamise :

Incontournable visite : la Tour de Londres, dont les origines remontent à Guillaume le Conquérant, qui bâtit cette forteresse sur un ancien camp romain, dans le but de préserver la ville de Londres et surtout Westminster.

Des nombreuses salles visitées, c’est surtout la salle des joyaux de la Reine qui nous a séduits.

Après ce fantastique voyage au cœur de l’histoire nous avons filé au National Gallery pour contempler les toiles les plus célèbres : Van Gogh, Turner, Manet, Monet, Renoir, Pissaro, Constable, Rubens, Velasquez, Rembrandt…

Vous êtes toujours avec nous ? Alors rendez-vous pour le 3ème et dernier jour.

La Providence in London – 1st day

Chers internautes, vous le savez désormais, le collège La Providence aura des classes européennes et sera résolument ouvert sur le monde et les cultures contemporaines. Chaque année sera organisé un voyage pour faire découvrir aux élèves l’Angleterre, l’Irlande, l’Espagne, l’Italie…

Cette année déjà, pour concrétiser ce projet, les élèves de 6ème, inscrits aux cours Sainte Anne et bénéficiaires de cours de soutien à l’école, sont partis à Londres du 20 au 23 mai 2016.

Un rêve d’abord, entretenu par l’étude de documents. Une réalité ensuite. Et enfin un bonheur immense et partagé. 

Voici, en quelques photos et quelques mots, un récit de ce merveilleux voyage.

En premier lieu, le vol : pour deux d’entre eux ce fut une découverte, et non des moindres… Les démarches à l’aéroport, les contrôles… Le décollage (sensations des adultes et des enfants), l’atterrissage (un peu plus stressant).

Dans l'avion

A l’aéroport international de Stansted, bus vers le centre de la capitale britannique. Puis l’un des fameux cab, pour arriver à l’heure à l’appartement loué pour l’occasion. Les enfants ont pu déjà constater qu’il n’était pas “easy” de se faire comprendre et qu’un bon plan imprimé évitait bien des dialogues difficiles par leur rapidité…

IMG_20160520_205519

A l’arrivée, dîner, répartition des lits et repos.

IMG_003

Le lendemain, quelle divine surprise : Westminster Abbey !  Les férus d’histoire iront consulter les meilleures sources mais les élèves de 11 ans que nous sommes ont retenu que cette abbatiale avait été construite au XIIIème siècle, qu’elle était une reproduction merveilleuse de l’art gothique français ; qu’elle était la nécropole de nombreux souverains, parmi lesquels le Saint Roi Edouard le Confesseur, la nécropole des scientifiques les plus éminents du Royaume (Newton, Darwin…), des poètes les plus célèbres (Shakespeare, Dickens, Kipling…) et des plus grands musiciens (Haëndel, Purcell, Britten…); qu’elle abritait la tombe du soldat inconnu, importé de France, et le trône du couronnement. Qu’elle était  le lieu emblématique de la Couronne où sont sacrés les rois et les reines d’Angleterre, selon un rituel semblable à celui du sacre des rois de France.

Et c’était en bus à impériale que nous nous y somme rendus :

Voûte Westinster

Choeur stalles Westminster

Choeur Westminster

Trône

C’est avec émerveillement non feint que nous avons contemplé la voûte somptueuse la chapelle Henri VII, autrement appelée chapelle de la Vierge. De la dentelle de pierre… d’un art exquis.

Voûte henri VIIChoeur Henri VII

  Puis le cloître et la chapelle capitulaire.

En quittant  Westminster traversée du Westminster Bridgde pour profiter de la vue sur les Houses of Parliament, Big Ben et la Tour Victoria.

Après un déjeuner réconfortant, une deuxième expérience mémorable : le métro londonien.

IMGP5867

En route pour le British Museum : un vrai rush pour arriver le premier à la fameuse Pierre de Rosette… Nous avons dû cibler les salles et les choisir en relation avec le programme d’histoire de 6ème : Assyrie, Egypte, Grèce, Empire Romain.

Ce premier jour se conclut par une agréable promenade dans Covent Garden, nous immergeant dans le centre ville londonien, à la rencontre des artistes de rue, décidément très intrigants…

Vous tenez bon ? Alors rendez-vous à la page du deuxième jour : la Tour de Londre, the Tower Bridge et la National Gallery.

Premiers flocons

Les enfants les attendaient avec une joie impatiente. Ils les ont vus tomber avec un plaisir émerveillé.

Certains se sont surpris à fredonner le solo d’Antoine Brodin dans la Pastorale : “Sur les routes, blanche neige, Tombe à grands flocons, Tout le monde se protège De ses tourbillons. Quand la fête est finie, L’on rentre joyeux, L’on s’assoit bien vite Auprès d’un bon feu.”

[slideshow_deploy id=’2639′]

D’autres ont tenté de happer quelques cristaux, d’autres encore de les tasser pour en faire des projectiles, tandis que les mordus du waveboard, devenu sport favori de l’Ecole, continuaient à s’entraîner pour la compétition, sans cesse reportée en raison des conditions climatiques.

Les professeurs, quant à eux, regardaient la route blanchir, non sans quelque inquiétude, dans un pays où les saleuses sont d’une efficacité qui reste à prouver…

Et tout le monde, frileux et moins frileux, s’est régalé de cette valse féerique tombée du ciel, venue blanchir et réjouir la monotonie de l’hiver. La pensée que les maîtresses pourraient avoir l’idée (saugrenue, avouez-le !) de transformer ce spectacle en devoir littéraire n’est même pas venue ternir la joie des enfants…

 

Les élèves chantent Noël à la Cité

Ce dimanche 6 décembre, il ne fallait pas arriver en retard : en moins d’une demi-heure la basilique Saints Celse et Nazaire de la Cité fut assaillie par des centaines de spectateurs venus écouter le concert de noëls anglais offert par l’ensemble Chants Mêlés, que dirige Odette Roman, professeur de chant bénévole à l’école.

Une dizaine d’élèves ont été intégrés au chœur des adultes et ont brillamment interprété de vibrants solos.

Quelques extraits vidéos :








Le marché de Noël en images

Régalez-vous en musique de l’album photos ci-dessous. Pour participer à l’ambiance ne manquez pas de regarder la courte vidéo en cliquant ici. Et pour lire les impressions recueillies auprès des visiteurs, cliquez là.