Archives de catégorie : Actualités

Sortie au musée

Cet après-midi, maîtresse nous a dit : pas de sieste ! Aujourd’hui, nous prenons la même direction que les « grands » : rendez-vous au musée des Beaux-Arts de Carcassonne, pour découvrir en compagnie de charmants animateurs l’art du paysage et du portrait !
Dans un premier temps, il nous faut regarder et écouter : admirer ces cadres au mur, s’attarder sur cette image hors du temps, si lointaine des images numériques et ultra-rapides que diffusent les écrans qui nous entourent …..

Puis, devenus « familiers » de ce langage artistique et désireux d’imiter ceux que nous admirons, nous attrapons planches rigides et feutres pour nous lancer sur leurs traces : certains décident de copier, les plus téméraires se lancent dans leur autoportrait !

Deux heures et demi de pur bonheur, où notre soif d’apprendre et notre enthousiasme n’auront cessé de surprendre le personnel du musée, peu habitués à un auditoire aussi jeune, aussi curieux, mais surtout aussi discipliné et attentif !
Nous partons en promettant de revenir pour les résultats du concours des plus beaux portraits, mais également en les invitant à venir découvrir notre petite école « vraiment pas comme les autres » !

Les maternelles en cuisine

Parce qu’à la Providence, il y a un temps pour tout, une fois l’apprentissage de la nouvelle lettre terminée, il fait bon passer en cuisine : c’est aussi l’occasion pour les “grands” du CE de nous montrer comment utiliser la balance, de nous raconter l’histoire du gramme et celle du kilo, de nous émerveiller en multipliant les oeufs et les plaquettes de chocolat, pour que la recette initiale prévue pour 6 personnes viennent en régaler 20 ! 

Tomatis

Tomatis : c’est parti pour une cure de quatre semaines !

Chasse aux oeufs de Pâques

Après avoir passé un long week-end pascal, les élèves de la Providence ont eu l’immense joie de ramasser
des œufs dans la grande cour de l’école. Grâce à la générosité d’un parent d’élève les enfants de
maternelle et de CP se sont régalés en cette belle après- midi ensoleillée.

Dès la maternelle !

A la Providence, comme dans de nombreuses écoles, la période des inscriptions bat son plein…, et la remarque d’une maman récemment rencontrée m’a laissé songeuse :
« Je viens pour inscrire mon fils en 6ème chez vous pour éviter les mauvaises fréquentations, et parce que je me suis aperçue qu’il ne comprenait pas ce qu’il lisait… »
Triste constat que font aussi, année après années les rapports PISA, étude PIRLS, et autres baromètres officiels….

Mais pourquoi attendre la 6ème pour chercher les solutions ? Quand je demande à cette maman, si elle ne souhaite pas aussi inscrire sa petite fille en CP et son petit dernier en maternelle, la réponse fuse :
« Oh, pour l’instant, cela va bien ! On verra plus tard ! »
…. Et c’est ainsi, pour de nombreux parents : on cherchera les remèdes lorsque l’enfant sera bien malade ! Alors qu’il serait si simple de ne pas l’exposer aux virus des « dys », (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie….) et des « TA » (troubles de l’attention…) en tout genre !

Pourquoi ne pas faire le choix de la Providence dès la maternelle ? Pourquoi attendre de déceler des troubles alors qu’il est tellement plus facile de les éviter, tellement plus épanouissant pour un élève de démarrer et de poursuivre son instruction dans la joie ?

A la Providence, nous n’avons rien inventé, mais nous nous sommes mis à l’école de ceux qui ont étudié le cerveau de nos enfants, qui ont décortiqué les méthodes dites « officielles » et qui en ont montré les limites, voire la folie. Savez-vous comment vos enfants apprennent à lire ?

A la Providence, en petite maternelle, dès trois ans, l’élève commence par « écouter », «regarder », « verbaliser », « toucher » « dessiner » et surtout « raconter une histoire » autour de chaque lettre
– La lettre « s », fait le son « sssss »… comme dans « serpent », « souris » et Sophie !
– Cette jolie lettre, il va la répéter, l’associer à une image, l’utiliser dans une comptine, la mimer avec sa main,
– Il va la toucher, et la chercher parmi les autres lettres en bois, en carton, ou même en papier rugueux
– Il va la dessiner sur une feuille, sur un cahier, la colorier, la peindre, la découper dans de la pâte à modeler,
– Et pendant tout ce temps, la maîtresse va raconter l’histoire de cette drôle de lettre qui se tortille comme un serpent…..
…. Et vous vous étonnez que certains élèves acquièrent une lecture courante et surtout l’accès au sens dès la fin de la Grande section, quand nombre des collégiens qui se présentent au brevet ne l’ont plus ?….
Non, nous n’avons rien inventé, mais nous prenons le temps, d’apprendre dans la joie ; apprendre à écouter, à voir, et à entendre dans sa tête, la « petite voix »intérieure qui permettra ensuite de raisonner !

Sortie à Lagrasse

Le lendemain du mercredi des Cendres, jeudi 15 février, les élèves, les professeurs et quelques parents de La Providence étaient conviés à une halte spirituelle à l’abbaye de Lagrasse. Tout commença par la messe conventuelle et une courte prédication du Père Gabriel invitant à entrer en Carême avec de grands désirs et avec humilité. Ceux qui le désiraient purent ensuite recevoir l’imposition des Cendres. A l’issue de la cérémonie, les plus grands partirent en voyage à travers le temps sous la conduite du Père Gabriel qui les guida du VIII° au XVIII° siècle tout en parcourant les différentes parties de l’abbaye. Pendant ce temps les plus petits étaient reçus dans la partie publique de l’abbaye pour visiter le cellier, le dortoir, les chapelles et autres pièces ayant appartenu à l’abbaye jusqu’à la Révolution française.

A 12 h tout se monde se retrouva pour une répétition de chant sous la direction du frère Jean-Marie. Avec un incroyable talent celui-ci réussit à faire chanter une heure durant l’ensemble des élèves, sans qu’aucun ne songeât à manger…


Les garçons eurent ensuite l’honneur de déjeuner au réfectoire, avec les chanoines, dans un silence solennel qui les impressionna.

Après une bonne récréation les collégiens écoutèrent un topo du Père Gabriel tandis que les primaires partaient visiter à leur tour l’abbaye des chanoines.

A 15 h 30 c’était déjà l’heure du retour, mais chacun repartit regonflé pour entrer généreusement en Carême. 

Une petite jeune fille de 11 ans conclut la journée l’air radieux : “c’était juste beau en fait !” … Quant aux élèves de CM2 (que des garçons !) , nulle photo ne laissera percer le temps de la journée qui eut leur préférence… Et pourtant, il semble que ce soit la promenade sur les bords de l’Orbieu où lancers de bâtons et ricochets sans les grands (les collégiens !) ni les petits (comprenez les autres primaires !) aura été le couronnement d’une journée joyeuse ! Qui a dit que le Carême devait être triste ?

Merci aux Chanoines pour leur accueil si chaleureux et si joyeux !

Chandeleur

Visite du Père Delouvroy

Cette année encore le Père Delouvroy, Serviteur des Pauvres du Tiers Monde, nous a fait la joie d’une amicale visite, donnant aux élèves un magnifique témoignage de vie donnée. Après un diaporama sur l’oeuvre au Pérou, le Père a entrepris d’apprendre aux enfants un cantique en Queshua.