Visite du Père Delouvroy

Qu’on l’attend et qu’on l’aime cette visite du Père Delouvroy, Missionnaire des Serviteurs des Pauvres du Tiers Monde ! Cette année encore, il nous a fait l’honneur de venir nous parler des œuvres de sa communauté à travers le monde.

C’est en partant du point de vue le plus élevé que le Père s’est adressé aux collégiens d’une part, aux primaires d’autre part. Il a situé l’oeuvre et l’action missionnaires au cœur même de la destinée humaine : l’homme fait pour connaître, aimer et servir Dieu, rencontre sur son chemin le péché, et ce qui n’en est que la conséquence : la misère morale, la maladie, l’ignorance. Pour les combattre et faire régner le bien, c’est à dire Jésus-Christ, l’homme peut et doit pratiquer les 7 œuvres de miséricorde temporelle (donner à manger à ceux qui ont faim, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, visiter les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts) et les 7 œuvres de miséricorde spirituelle (conseiller ceux qui sont dans le doute, instruire les ignorants, exhorter les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les défauts des autres, prier Dieu pour les vivants et pour les morts).

Ce sont ces œuvres que s’engagent à pratiquer avec magnanimité les Missionnaires Serviteurs des Pauvres du Tiers Monde et que tout chrétien est invité à pratiquer pour faire grandir Jésus-Christ. 

Après ce préambule, le Père nous a montré des photos et des vidéos sur les pauvres dont s’occupe sa communauté. Ainsi les élèves ont-ils pu mettre des visages sur les enfants pour lesquels, durant ce Carême encore, ils se sacrifient : ils matérialisent anonymement leurs générosités par des jetons que l’école, à l’issue des quarante jours d’efforts, transformera en don numéraire adressé à l’oeuvre missionnaire. L’an dernier les élèves de la Providence ont ainsi pu contribuer à l’acquisition d’une photocopieuse qui faisait défaut à l’école de Cusco.

Merci Père Delouvroy de nous ouvrir ainsi aux dimensions de l’Eglise universelle, de nous rappeler le rôle de la Communion des Saints et de nous faire prendre conscience davantage de la chance et de la responsabilité qui est la nôtre de vivre une vie bien confortable à côté de celle des pauvres dont vous êtes le porte-parole.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *