Sortie à Lagrasse

Le lendemain du mercredi des Cendres, jeudi 15 février, les élèves, les professeurs et quelques parents de La Providence étaient conviés à une halte spirituelle à l’abbaye de Lagrasse. Tout commença par la messe conventuelle et une courte prédication du Père Gabriel invitant à entrer en Carême avec de grands désirs et avec humilité. Ceux qui le désiraient purent ensuite recevoir l’imposition des Cendres. A l’issue de la cérémonie, les plus grands partirent en voyage à travers le temps sous la conduite du Père Gabriel qui les guida du VIII° au XVIII° siècle tout en parcourant les différentes parties de l’abbaye. Pendant ce temps les plus petits étaient reçus dans la partie publique de l’abbaye pour visiter le cellier, le dortoir, les chapelles et autres pièces ayant appartenu à l’abbaye jusqu’à la Révolution française.

A 12 h tout se monde se retrouva pour une répétition de chant sous la direction du frère Jean-Marie. Avec un incroyable talent celui-ci réussit à faire chanter une heure durant l’ensemble des élèves, sans qu’aucun ne songeât à manger…


Les garçons eurent ensuite l’honneur de déjeuner au réfectoire, avec les chanoines, dans un silence solennel qui les impressionna.

Après une bonne récréation les collégiens écoutèrent un topo du Père Gabriel tandis que les primaires partaient visiter à leur tour l’abbaye des chanoines.

A 15 h 30 c’était déjà l’heure du retour, mais chacun repartit regonflé pour entrer généreusement en Carême. 

Une petite jeune fille de 11 ans conclut la journée l’air radieux : “c’était juste beau en fait !” … Quant aux élèves de CM2 (que des garçons !) , nulle photo ne laissera percer le temps de la journée qui eut leur préférence… Et pourtant, il semble que ce soit la promenade sur les bords de l’Orbieu où lancers de bâtons et ricochets sans les grands (les collégiens !) ni les petits (comprenez les autres primaires !) aura été le couronnement d’une journée joyeuse ! Qui a dit que le Carême devait être triste ?

Merci aux Chanoines pour leur accueil si chaleureux et si joyeux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *